Photo Prévoyance décès : quelle tranche d'âge visée  pour y adhérer ?
01 Aug 2018

Prévoyance décès : quelle tranche d'âge visée pour y adhérer ?

Prévoyance décès

La prévoyance décès est un capital accordé à la famille du défunt pour assurer leur avenir à son départ. C'est l'assurance où l'on note le plus de souscriptions. Pour en connaitre les rouages, nous avons récolté pour vous les informations utiles qui pourront vous servir, de la tranche d'âge pour y adhérer jusqu'au document à fournir.

Qu'est-ce qu'une prévoyance décès ?

Une prévoyance décès complète les capitaux de base perçue à la sécurité sociale, après le décès d'un proche. Vous pouvez vous y souscrire à partir de 18 ans. Si le contrat a été souscrit de manière individuelle, la somme versée est évaluée selon le choix du défunt. Si le contrat a été souscrit par votre entreprise, Il est basé sur la somme des revenus du défunt et la situation de son foyer. A préciser que la prévoyance décès est obligatoire pour les cadres en entreprises. Parfois, la somme peut doubler selon la cause de la mort et le type de contrat dument signé.

Le capital est destiné généralement à la personne que l'assuré aura mentionnée lors de la souscription. Si aucune personne n'a été précisée, les légataires prioritaires sont les suivants : le conjoint marié civilement, les enfants, les parents et ainsi de suite. Ce type d'assurance permet ainsi de diminuer les dépenses générées par les obsèques et comble le vide pécuniaire que pourrait entrainer la mort du proche.

Quelle tranche d'âge pour souscrire une prévoyance décès ?

Pour pouvoir signer un contrat de prévoyance décès, il faut être âgé au minimum de 18 ans. Certaines compagnies peuvent proposer une prévoyance qui peut durer toute votre vie. Tandis que d'autres proposent des tranches d'âge, qui ne sont pas limitées par l'état de santé du signataire. Chez Filiassur par exemple, l'âge d'adhésion est de 20 à 54 ans. Néanmoins, aucune visite médicale n'est exigée et la cotisation à verser mensuellement n'augmente pas avec les années.

Face à ces choix, vous vous demandez quel est l'âge idéal pour vous assurer. Il faudra vous référer à votre situation financière et familiale. Vous pouvez demander l'aide de votre courtier d'assurance si nécessaire. Il saura vous guider. En tout cas, il est recommandé de signer ce type de contrat le plus tôt possible pour augmenter vos avantages et ceux de vos légataires. Car plus tôt vous y adhérerez, plus votre capital augmentera.

Comment percevoir une prévoyance décès après la mort de l'assuré ?

Pour bénéficier d'une prévoyance décès obligatoire, il est essentiel de savoir si vous êtes bénéficiaires de la somme. Il existe des organismes qui s'occupent de trouver les bénéficiaires d'assurances et également de trouver les assurances pour lesquelles un défunt s'est souscrit. Néanmoins si vous avez eu connaissance de l'adhésion, vous n'aurez qu'à adresser un courrier au concerné. Le lègue justifié, vous pourrez percevoir le capital. Des compagnies d'assurance comme Filiassur allègent vos finances en vous évitant de payer des droits de succession.

Pour un lègue au conjoint ou aux enfants, un acte de notoriété est indispensable. Sinon, il y a aussi les certificats d'hérédité, les actes de mariage ou les actes de naissance qui peuvent justifier de la qualité de l'attributaire. Quand tous les documents seront transmis, l'assureur aura 1 mois pour traiter votre dossier sous peine de pénalité de retard. A noter que si le bénéficiaire n'a pas été identifié, il aura 20 ans pour apparaitre, après quoi la somme sera remise à la caisse de retraite.